scd: After fatal error, shutdown a reader.
[gnupg.git] / doc / help.fr.txt
1 # help.fr.txt - fr GnuPG online help
2 # Copyright (C) 2007 Free Software Foundation, Inc.
3 #
4 # This file is part of GnuPG.
5 #
6 # GnuPG is free software; you can redistribute it and/or modify
7 # it under the terms of the GNU General Public License as published by
8 # the Free Software Foundation; either version 3 of the License, or
9 # (at your option) any later version.
10
11 # GnuPG is distributed in the hope that it will be useful,
12 # but WITHOUT ANY WARRANTY; without even the implied warranty of
13 # MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE.  See the
14 # GNU General Public License for more details.
15
16 # You should have received a copy of the GNU General Public License
17 # along with this program; if not, see <https://www.gnu.org/licenses/>.
18
19
20 .gpg.edit_ownertrust.value
21 C'est à vous d'assigner une valeur ici; cette valeur ne sera jamais
22 envoyée à une tierce personne. Nous en avons besoin pour créer le réseau
23 de confiance (web-of-trust); cela n'a rien à voir avec le réseau des
24 certificats (créé implicitement)
25 .
26
27 .gpg.edit_ownertrust.set_ultimate.okay
28 Pour mettre en place le Réseau de confiance (Web of Trust), GnuPG a
29 besoin de savoir en quelles clés votre confiance est ultime - ce sont
30 en général les clés dont vous avez accès à la clé secrète. Répondez
31 "oui" pour indiquer que votre confiance en cette clé est ultime
32
33 .
34
35 .gpg.untrusted_key.override
36 Si vous voulez utiliser cette clé peu sûre quand-même, répondez «oui».
37 .
38
39 .gpg.pklist.user_id.enter
40 Entrez le nom d'utilisateur de la personne à qui vous voulez envoyer
41 le message.
42 .
43
44 .gpg.keygen.algo
45 Sélectionnez l'algorithme à utiliser.
46
47 DSA (connu également sous le nom de DSS) est un algorithme de signature
48 digitale et ne peut être utilisé que pour des signatures.
49
50 Elgamal est un algorithme pour le chiffrement seul.
51
52 RSA peut être utilisé pour les signatures et le chiffrement.
53
54 La première clé (clé principale) doit toujours être une clé capable
55 de signer.
56 .
57
58 .gpg.keygen.algo.rsa_se
59 En général ce n'est pas une bonne idée d'utiliser la même clé pour
60 signer et pour chiffrer. Cet algorithme ne doit être utilisé que
61 pour certains domaines.
62 Consultez votre expert en sécurité d'abord.
63 .
64
65 .gpg.keygen.size
66 Entrez la taille de la clé
67 .
68
69 .gpg.keygen.size.huge.okay
70 Répondez «oui» ou «non»
71 .
72
73 .gpg.keygen.size.large.okay
74 Répondez «oui» ou «non»
75 .
76
77 .gpg.keygen.valid
78 Entrez la valeur demandée comme indiqué dans la ligne de commande.
79 On peut entrer une date ISO (AAAA-MM-JJ) mais le résultat d'erreur sera
80 mauvais - le système essaierait d'interpréter la valeur donnée comme un
81 intervalle.
82 .
83
84 .gpg.keygen.valid.okay
85 Répondez «oui» ou «non»
86 .
87
88 .gpg.keygen.name
89 Entrez le nom du propriétaire de la clé
90 .
91
92 .gpg.keygen.email
93 entrez une adresse e-mail optionnelle mais hautement recommandée
94 .
95
96 .gpg.keygen.comment
97 Entrez un commentaire optionnel
98 .
99
100 .gpg.keygen.userid.cmd
101 N pour changer le nom.
102 C pour changer le commentaire.
103 E pour changer l'adresse e-mail.
104 O pour continuer à générer la clé.
105 Q pour arrêter de générer de clé.
106 .
107
108 .gpg.keygen.sub.okay
109 Répondez «oui» (ou simplement «o») pour générer la sous-clé
110 .
111
112 .gpg.sign_uid.okay
113 Répondez «oui» ou «non»
114 .
115
116 .gpg.sign_uid.class
117 Quand vous signez un nom d'utilisateur d'une clé, vous devriez d'abord
118 vérifier que la clé appartient à la personne nommée. Il est utile que
119 les autres personnes sachent avec quel soin vous l'avez vérifié.
120
121 "0" signifie que vous n'avez pas d'opinon.
122
123 "1" signifie que vous croyez que la clé appartient à la personne qui
124 dit la posséder mais vous n'avez pas pu vérifier du tout la clé.
125 C'est utile lorsque vous signez la clé d'un pseudonyme.
126
127 "2" signifie que vous avez un peu vérifié la clé. Par exemple, cela
128 pourrait être un vérification de l'empreinte et du nom de
129 l'utilisateur avec la photo.
130
131 "3" signifie que vous avez complètement vérifié la clé. Par exemple,
132 cela pourrait être une vérification de l'empreinte, du nom de
133 l'utilisateur avec un document difficile à contrefaire (comme un
134 passeport) et de son adresse e-mail (vérifié par un échange de
135 courrier électronique).
136
137 Notez bien que les exemples donnés ci-dessus pour les niveaux 2 et
138 3 ne sont *que* des exemples.
139 C'est à vous de décider quelle valeur mettre quand vous signez
140 les clés des autres personnes.
141
142 Si vous ne savez pas quelle réponse est la bonne, répondez "0".
143 .
144
145 .gpg.change_passwd.empty.okay
146 Répondez «oui» ou «non»
147 .
148
149 .gpg.keyedit.save.okay
150 Répondez «oui» ou «non»
151 .
152
153 .gpg.keyedit.cancel.okay
154 Répondez «oui» ou «non»
155 .
156
157 .gpg.keyedit.sign_all.okay
158 Répondez «oui» si vous voulez signer TOUS les noms d'utilisateurs
159 .
160
161 .gpg.keyedit.remove.uid.okay
162 Répondez «oui» si vous voulez vraiment supprimer ce nom
163 d'utilisateur. Tous les certificats seront alors perdus en même temps !
164 .
165
166 .gpg.keyedit.remove.subkey.okay
167 Répondez «oui» s'il faut vraiment supprimer la sous-clé
168 .
169
170 .gpg.keyedit.delsig.valid
171 C'est une signature valide dans la clé; vous n'avez pas normalement
172 intérêt à supprimer cette signature car elle peut être importante pour
173 établir une connection de confiance vers la clé ou une autre clé certifiée
174 par celle-là.
175 .
176
177 .gpg.keyedit.delsig.unknown
178 Cette signature ne peut pas être vérifiée parce que vous n'avez pas la
179 clé correspondante. Vous devriez remettre sa supression jusqu'à ce que
180 vous soyez sûr de quelle clé a été utilisée car cette clé de signature
181 peut établir une connection de confiance vers une autre clé déjà certifiée.
182 .
183
184 .gpg.keyedit.delsig.invalid
185 Cette signature n'est pas valide. Vous devriez la supprimer de votre
186 porte-clés.
187 .
188
189 .gpg.keyedit.delsig.selfsig
190 Cette signature relie le nom d'utilisateur à la clé. Habituellement
191 enlever une telle signature n'est pas une bonne idée. En fait GnuPG peut
192 ne plus être capable d'utiliser cette clé. Donc faites ceci uniquement si
193 cette auto-signature est invalide pour une certaine raison et si une autre
194 est disponible.
195 .
196
197 .gpg.keyedit.updpref.okay
198 Changer les préférences de tous les noms d'utilisateurs (ou juste
199 ceux qui sont sélectionnés) vers la liste actuelle. La date de toutes
200 les auto-signatures affectées seront avancées d'une seconde.
201
202 .
203
204 .gpg.passphrase.enter
205 Entrez le mot de passe ; c'est une phrase secrète 
206
207 .
208
209 .gpg.passphrase.repeat
210 Répétez la dernière phrase de passe pour être sûr de ce que vous
211 avez tapé.
212 .
213
214 .gpg.detached_signature.filename
215 Donnez le nom du fichier auquel la signature se rapporte
216 .
217
218 .gpg.openfile.overwrite.okay
219 Répondez «oui» s'il faut vraiment réécrire le fichier
220 .
221
222 .gpg.openfile.askoutname
223 Entrez le nouveau nom de fichier. Si vous tapez simplement ENTRÉE le
224 fichier par défaut (indiqué entre crochets) sera utilisé.
225 .
226
227 .gpg.ask_revocation_reason.code
228 Vous devriez donner une raison pour la certification. Selon le contexte
229 vous pouvez choisir dans cette liste:
230   «La clé a été compromise»
231       Utilisez cette option si vous avez une raison de croire que des
232       personnes ont pu accéder à votre clé secrète sans autorisation.
233   «La clé a été remplacée»
234       Utilisez cette option si vous avez remplacé la clé par une nouvelle.
235   «La clé n'est plus utilisée»
236       Utilisez cette option si cette clé n'a plus d'utilité.
237   «Le nom d'utilisateur n'est plus valide»
238       Utilisez cette option si le nom d'utilisateur ne doit plus être
239       utilisé. Cela sert généralement à indiquer qu'une adresse e-mail
240       est invalide.
241
242 .
243
244 .gpg.ask_revocation_reason.text
245 Si vous le désirez, vous pouvez entrer un texte qui explique pourquoi vous
246 avez émis ce certificat de révocation. Essayez de garder ce texte concis.
247 Une ligne vide délimite la fin du texte.
248
249 .
250
251
252
253 # Local variables:
254 # mode: fundamental
255 # coding: utf-8
256 # End: